GUIDE D’INITIATION À L’INSPECTION DE PRODUITS

L’inspection des produits est l’un des éléments clés de l’ensemble du processus de gestion de la qualité. Elle garantit la fabrication et le lancement d’un produit irréprochable auprès des consommateurs. Il est indéniable que le processus d’inspection des produits est essentiel pour minimiser le nombre de rappels de produits, pour renforcer la confiance du public dans votre marque et pour vous permettre d’atteindre l’excellence en matière de fabrication.

Cet article se penche sur le processus, les avantages de l’inspection des produits et bien d’autres choses encore. Il vous aidera à bien comprendre le quoi, le pourquoi et le comment de ce processus dans l’ensemble de la chaîne de valeur du processus de fabrication.

Qu’est-ce que l’inspection de produits ?

Le processus d’inspection des produits consiste à évaluer un produit physique à différents stades de sa fabrication afin de s’assurer qu’il répond à des normes de qualité spécifiques. Ce processus permet d’éviter que des produits défectueux n’atteignent l’entrepôt ou le magasin de détail.

Les entreprises doivent mener des processus rigoureux d’inspection des produits aux stades de la préproduction, de la fabrication et de l’expédition. Une inspection approfondie de la qualité des produits est essentielle pour éliminer les incertitudes quant à la fonctionnalité et à la qualité du produit fini.

Aujourd’hui, à l’ère du commerce électronique, l’inspection avant expédition a gagné en importance en raison de l’augmentation du nombre de consommateurs recevant des produits erronés ou défectueux. De telles expériences déclenchent une réaction en chaîne qui finit par ternir la réputation de votre marque.

Contrôle initial de la production (IPC)

Le processus de vérification de la production initiale est effectué sur place avant le début de la fabrication d’un produit ou après que 20 % du produit est terminé. Il implique une inspection approfondie des matières premières et des machines utilisées pour fabriquer un produit.

Le moment où le premier lot est produit est un point critique de tout processus de fabrication. Une erreur peut entraîner l’arrêt de l’ensemble de la production et des coûts supplémentaires.

Par exemple, si un lot de votre produit ne répond pas à vos spécifications, vous devrez recommencer avec de nouveaux matériaux. Cela peut s’avérer très coûteux, car vous payez à nouveau les matières premières alors qu’elles sont encore en train d’être transformées en produit. En outre, le redémarrage de la production prend du temps et il se peut qu’il ne reste plus assez de temps avant que les délais d’expédition ne soient dépassés et que les commandes des clients soient retardées ou carrément annulées.

Inspection en cours de production (DUPRO)

Il s’agit d’un processus d’inspection de la qualité des produits sur place, effectué après que vous avez achevé jusqu’à 80 % de l’étape de fabrication de votre produit, y compris l’emballage en vue de l’expédition. Ce processus implique l’inspection aléatoire d’unités provenant des paquets terminés. Il vous aide à déterminer si l’ensemble du processus de fabrication est conforme à vos spécifications initiales et si la production respecte le calendrier prévu.

DUPRO est un processus continu utilisé tout au long du cycle de production d’un produit. Il garantit que vous produisez constamment des produits de haute qualité, que vous répondez aux besoins de vos clients et que vous maximisez votre rentabilité.

Inspection avant expédition (PSI)

Ce processus consiste à inspecter des unités sélectionnées de manière aléatoire à partir de paquets de produits finis. L’inspection de la qualité des produits avant expédition a lieu lorsque la production est achevée à 80 %. À ce stade, vous déterminez les éventuelles erreurs coûteuses et les rectifiez avant que le produit final ne soit emballé et expédié.

Contrôle du chargement des conteneurs (CLC)

À ce stade, les inspecteurs prélèvent des colis au hasard et les testent pour vérifier si chaque colis contient la qualité et la quantité de produit correspondant aux spécifications approuvées par vous.L’étape de contrôle du chargement des conteneurs vous aide à déterminer si tous les matériaux d’emballage sont correctement étiquetés et ont les bons codes-barres.

Suivi de la production (PM)

Au cours de l’étape de contrôle de la production, des inspecteurs examinent sur place votre usine et le processus de fabrication. Elle vous aide à réduire les risques de fabrication de produits défectueux.

Inspection avant dédouanement

Ce type d’inspection des produits est effectué avant l’expédition des produits au Mexique. Elle comprend une inspection visuelle de l’état des colis, des factures, de la conformité aux règlements mexicains, de la catégorisation pré-tarifaire, etc.

2. Avantages de l’inspection des produits

Voici un aperçu des principaux avantages de l’inspection des produits :

Garantir une qualité de produit supérieure
Le contrôle de la qualité des produits vous permet de vérifier si le produit répond aux normes de qualité souhaitées sur le site de fabrication. Cela permet de s’assurer que le produit final est exempt de tout défaut et qu’il suscite la réaction ciblée de votre public.

Vous recevez une photo et une vidéo du produit inspecté. Ces éléments de preuve vous permettent de comparer le produit avec l’échantillon préapprouvé et vous aident à déterminer la forme que prendra le produit final.

Gain de temps et d’argent

Dans certains cas, les entreprises, par souci d’économie, sautent la phase d’inspection de la qualité des produits ou faussent leur investissement dans ce processus. C’est là que les choses risquent de se gâter. En l’absence d’un examen approfondi, les risques de dérapages au cours du processus de fabrication sont importants. Il peut s’agir de matières premières de mauvaise qualité, d’écarts par rapport aux spécifications initiales du produit, d’un mauvais étiquetage du produit, etc.

Le temps et l’argent nécessaires pour lutter contre ces erreurs sont bien plus importants que ce que l’entreprise aurait économisé en sautant l’inspection de la production.

Diminution des risques de mauvaises critiques de la part des clients

Les clients, y compris vos clients fidèles, iront chez votre concurrent si vous leur offrez une mauvaise expérience produit. Et cela ne s’arrête pas là. Ils peuvent se rendre sur les réseaux sociaux pour raconter leur expérience, ce qui se propage comme une traînée de poudre et ternit la réputation de votre marque.

C’est pourquoi une inspection approfondie de la qualité des produits est indispensable pour que les clients continuent à vous faire part de leurs commentaires. Ces avis susciteront également l’intérêt d’autres clients potentiels de votre marque.

Préserver les intérêts des détaillants

En tant que détaillant, vous risquez de vous faire duper par votre fabricant. Parfois, les fabricants ajoutent des matières premières de mauvaise qualité ou des produits défectueux à la couche inférieure des produits de bonne qualité pour économiser de l’argent.

C’est pourquoi l’inspection de la production est extrêmement importante au cours du processus de fabrication afin d’éviter les cas mentionnés ci-dessus.

3. Comment se préparer aux inspections de produits ?

Il est important que les inspecteurs comprennent les attentes du produit final lorsqu’ils se préparent à une inspection de produit.

Tout d’abord, ils doivent obtenir un échantillon de produit du fournisseur, le faire approuver et le marquer comme un échantillon d’or. Cet échantillon d’or est le point de référence auquel l’inspecteur doit se référer pour déterminer la qualité du produit final.

Deuxièmement, ils doivent créer une liste de contrôle du contrôle qualité qui comprendra les spécifications prédéfinies du produit en matière de qualité et de conception. Cette liste établit un critère clair auquel l’inspecteur doit se référer lorsqu’il effectue des essais de produits sur site ou hors site.

Enfin, l’inspecteur du contrôle qualité doit planifier un rendez-vous de service à l’avance, à la convenance du fabricant, de manière à ne pas interférer avec le programme de production quotidien.

4. Liste de contrôle pour l’inspection des produits

Les inspecteurs doivent utiliser une liste de contrôle pour s’assurer que tous les aspects du produit sont vérifiés. Une liste de contrôle est une liste d’éléments à contrôler ou à vérifier au cours d’une inspection. Elle permet de s’assurer que tous les aspects du produit sont inspectés correctement. Elle sert également de référence pour documenter les défauts.

Voici une liste de contrôle type pour l’inspection d’un produit :

Inspection visuelle

La liste de contrôle de l’inspection d’un produit doit énumérer toutes les unités d’un produit que l’inspecteur examinera.

Étiquetage et emballage

Les inspecteurs doivent vérifier si tous les emballages sont correctement étiquetés. Les étiquettes doivent comporter les informations nécessaires, lisibles et exactes. Il incombe aux inspecteurs de vérifier que les emballages ne sont pas endommagés lors de la phase d’inspection de la production finie.

Validation des codes-barres

Les inspecteurs doivent s’assurer que toutes les étiquettes CUP reflètent correctement les données du bon de commande. Ils doivent s’assurer que les codes-barres peuvent être lus.

Test de fonctionnalité

Ce test consiste à déterminer comment un inspecteur doit procéder à l’examen physique d’un produit pour s’assurer de sa fonctionnalité.

Tests de produits spéciaux

Une partie essentielle de la liste de contrôle consiste à créer et à exécuter des tests pour vérifier les caractéristiques uniques d’un produit.

Attributs physiques

Les inspecteurs utilisent divers outils de test des produits pour s’assurer que les caractéristiques physiques actuelles de l’unité fabriquée correspondent aux spécifications prédéterminées du produit.

Tests de chute de carton

Lors d’un test de chute de carton, le carton est jeté au sol sous différents angles afin de s’assurer que le produit ou l’emballage à l’intérieur n’est pas endommagé. Ce test simule le traitement brutal qui peut être infligé au produit lors de son expédition à l’étranger.

Il est essentiel que les inspecteurs revoient et mettent à jour leurs listes de contrôle chaque fois qu’ils effectuent une inspection. Si vous utilisez des documents papier tels que des formulaires ou des cartes, tenez-les à jour en y ajoutant les nouvelles informations au fur et à mesure que vous les apprenez. Rayez les anciennes informations lorsqu’elles ne sont plus pertinentes (par exemple, si un formulaire comporte deux colonnes intitulées “défaut” et “description”, rayez les éléments de la première colonne une fois qu’ils ont été corrigés).

5. Procédure d’inspection des produits

La procédure d’inspection des produits est un processus complexe qui commence par la préparation de l’essai du produit et se poursuit par la mise en œuvre de différentes techniques d’inspection de la production, telles que l’inspection visuelle, l’essai de pression, l’essai électrique et d’autres. Chacune des étapes de cette procédure est cruciale. L’omission d’une seule étape se traduira par un rapport d’inspection biaisé ou inexact.

Voici un aperçu de la procédure d’inspection des produits :

Évaluation de l’état de la production

Dans la pratique, un inspecteur est l’œil et l’oreille de l’entreprise qui demande l’inspection. C’est pourquoi toute procédure d’inspection de produits doit commencer par l’évaluation de l’état de la production. L’entreprise saura ainsi si le processus de fabrication respecte les délais ou s’il est en retard sur le calendrier.

Les inspecteurs doivent suivre le nombre d’unités de produits terminées et non terminées à répertorier – cartons, articles et palettes. Les résultats doivent être résumés dans un rapport et envoyés à l’entreprise pour référence.

Échantillonnage aléatoire

Cette étape implique la création d’un plan d’échantillonnage tel qu’un plan d’explication NQA ou un plan personnalisé. Conformément au plan, les inspecteurs prélèvent des cartons dans le coin le plus éloigné d’une pile et les amènent dans la zone d’inspection.

Inspection des produits

À ce stade, les inspecteurs suivent leurs méthodes ou testent les produits conformément aux spécifications de l’entreprise.

  • Ils s’appuient sur des méthodes telles que le nuancier Pantone pour vérifier les couleurs de l’emballage. Ils déterminent si les étiquettes, les dimensions et les codes-barres sont conformes aux spécifications fournies par l’entreprise.
  • L’étape suivante est une inspection visuelle des caractéristiques du produit. Il s’agit de déterminer si le produit est emballé avec tous les accessoires nécessaires. Les inspecteurs doivent déterminer si l’emballage comprend les éléments nécessaires tels que le manuel du produit, le gel de silice et d’autres. Ils doivent comparer les produits avec l’échantillon approuvé.
  • Ils effectuent des tests sur place en fonction de la nature du produit. Par exemple, un test de chute de carton est effectué pour un produit avec un carton d’expédition et un test de fonctionnement est réalisé pour des appareils tels qu’un grille-pain. Des tests d’équilibrage sont effectués pour les roues de voiture.

Conclusion

Les inspections de produits sont un élément essentiel de tout processus de fabrication. Ils garantissent que les produits que vous créez répondront à toutes les normes de qualité nécessaires et qu’il n’y aura pas de défauts dans le produit final. Si un fabricant n’effectue pas suffisamment de tests de contrôle de la qualité, les détaillants peuvent refuser d’acheter ses produits ou ne les accepter qu’au cas par cas, sous réserve de conditions strictes.

Pour éviter les scénarios décrits ci-dessus, il convient de s’associer à des pionniers comme Global Inspection Managing dans le domaine des services d’inspection de produits. En tant qu’experts de l’industrie, nous restons au fait de toutes les exigences de qualité dans de nombreux domaines. Nous tirons parti de cette expertise et créons des plans de services d’inspection de produits hautement sophistiqués, adaptés aux spécifications de votre produit. Envoyez un courriel à info@inspectionmanaging.com pour savoir comment nous pouvons vous apporter une valeur commerciale.

CONTROLE QUALITE POUR AMAZON EN CHINE

Comment les vendeurs Amazon FBA doivent effectuer leur contrôle qualité en Chine

L’industrie du commerce électronique sur Amazon s’est répandue dans le monde entier avec de nombreuses entreprises qui achètent des biens et des produits en Chine et les revendent en ligne.Mais il leur est très difficile de maintenir le système de contrôle qualité de leur produit, ce qui entraîne des insuffisances dans leurs revenus.La raison de cet échec est la désinformation ou le manque de communication.

Une étude montre qu’un très faible ratio d’environ 3% de matériaux défectueux est probablement fabriqué dans les biens de consommation en Chine. La valeur AQL pour les biens de consommation présentant des défauts majeurs est fixée à 2,5% et à 4% pour les défauts mineurs.

Mais vous devez comprendre qu’Amazon a ses propres directives strictes pour le contrôle de la qualité en Chine et les normes de produits que vous respecterez vendre sur leur plate-forme. Si votre produit n’est pas conforme aux normes, cela pourrait vous coûter cher en obtenant une mauvaise note de ”1 étoile” qui pourrait représenter une perte supérieure à 20%. Le consommateur insatisfait peut aussi proter plainte au sujet de votre produit ce qui pourrait bloquer vos ventes futures avant peut être de vous disqualifier.

Comment en tant que vendeur, pouvez-vous résoudre ce problème?

Des mesures préliminaires doivent être effectuées pour éviter ces problèmes. Dans ce cas, il est important de vérifier un échantillonnage de votre production avant l’expédition; vous devez choisir un fournisseur ou un fabricant qui accepte  qu’on effectue un contrôle qualité de la production. Ces contrôles  qualité sur les marchandises vous assureront que votre fournisseur est conforme. Certains fournisseurs expédient directement au centre d’approvisionnement d’ Amazon, mais ils doivent être sûr de suivre les recommandations d’Amazon FBA.

Vous devez choisir une société de contrôle qualité avant d’expédier vos marchandises et si l’inspecteur détecte des défauts majeurs pour vos produits, assurez-vous de disposer de suffisamment de temps pour pouvoir les corriger. Quand cela se produit, de nombreux acheteurs tentent de limiter  les dégâts en prennant des mesures comme:

  • Demander au fournisseur de résoudre le problème et le corriger Y
  • Déterminer si une rectification et une nouvelle vérification sont nécessaires?
  • Le facteur de risque qui diffère pour chaque catégorie de produit et qui varie en fonction de son type et de son prix.

Le rôle du contrôle qualité en Chine

Il est obligatoire de vérifier la qualité des produits fabriqués dans les usines car lorsqu’un fournisseur expédie l’envoi de produits au centre d’approvisionnement d’Amazon, il s’attend à de bons retours de la part de ces derniers. Car si vous ne répondez pas à l’exigence et aux paramètres décidés par Amazon, ils  risquent de retourner votre envoi ou de vous imposer une amende, Ainsi, le contrôle qualité est le principal facteur qui permet  la satisfaction du client.

Plusieurs points doivent être pris en compte dans le cadre de l’inspection avant expédition si vous envoyez vos produits au centre d’approvionnement d’ Amazon:

  •  Qualité du produit en fonction du paramètre de qualité défini par Amazon
  •  Emballage sécurisé
  • Taille du produit
  •  Assurance qualité du produit
  •  Sécurité du produit

L’objectif de l’inspection avant expédition  est d’évaluer exactement l’état de la production en respectant les normes avant qu’elle soit expédiée au centre Amazon et après au consommateur. Une société d’inspection cohérente  prend toujours soin des problèmes de qualité des produits  et apporte sa contribution aux usines concernées afin qu’elles puissent prendre des mesures préliminaires et rapides pour corriger les défauts.

Conclusion

Inutile de le dire, le géant du commerce électronique Amazon ne ferait jamais de compromis avec la qualité et son image. Il ne collaborera qu’avec les fournisseurs qui peuvent répondre à ses exigences de qualité. Par conséquent, si vous envisagez de faire des affaires avec Amazon en devenant revendeur, vous ne devez jamais transiger avec la qualité de vos produits.

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LA FABRICATION EN TURQUIE

L’industrie manufacturière en Turquie a augmenté ces dernières années, faisant de ce pays une destination attractive pour les entreprises cherchant à diversifier leurs chaînes d’approvisionnement et à conquérir de nouveaux marchés. Grâce à son emplacement stratégique, sa main-d’œuvre qualifiée et ses avantages concurrentiels, la Turquie offre de nombreuses opportunités aux fabricants souhaitant s’établir dans la région. Cependant, comme tout autre pays, la Turquie a également son lot de défis que les entreprises doivent relever pour garantir le succès de leurs opérations de fabrication. Dans ce blog, nous explorerons les avantages et les défis de la fabrication en Turquie, nous plongerons dans les industries primaires du pays et discuterons de la manière de garantir la conformité et le contrôle qualité en Turquie grâce à des mesures efficaces.

Avantages de la fabrication en Turquie

L’industrie manufacturière en Turquie offre plusieurs avantages qui en font une destination attractive pour les entreprises, notamment :

  • Emplacement stratégique : la situation géographique unique de la Turquie, au carrefour de l’Europe, de l’Asie et du Moyen-Orient, offre aux entreprises un accès facile aux principaux marchés d’Europe, d’Asie et du Moyen-Orient, ce qui en fait un emplacement idéal pour les fabricants cherchant à étendre leur présence mondiale. .
  • Main-d’œuvre qualifiée : La Turquie dispose d’une main-d’œuvre nombreuse, jeune et qualifiée, avec des coûts de main-d’œuvre compétitifs par rapport à de nombreux autres pays européens. Le pays a une forte tradition de formation professionnelle et sa main-d’œuvre est réputée pour son expertise technique et son savoir-faire, en particulier dans des secteurs tels que l’automobile, le textile et l’électronique.
  • Base industrielle diversifiée : La Turquie possède une base industrielle diversifiée et bien développée, couvrant divers secteurs tels que l’automobile, les textiles et l’habillement, l’alimentation et les boissons, les produits chimiques, l’électronique et les machines, entre autres. Cette diversification permet aux fabricants de trouver des fournisseurs et des partenaires pour leurs besoins spécifiques et de tirer parti de l’écosystème industriel existant dans le pays.
  • Environnement d’investissement favorable : La Turquie offre un bon environnement d’investissement pour les fabricants, avec diverses incitations et mesures de soutien fournies par le gouvernement pour attirer les investissements étrangers. Ces incitations comprennent des avantages fiscaux, des exonérations de droits de douane, une réduction des coûts fonciers et des prêts bonifiés, qui peuvent réduire considérablement les coûts de production globaux pour les fabricants.
  • Marché intérieur en croissance : La Turquie dispose d’un marché intérieur vaste et en croissance, avec une population de plus de 80 millions d’habitants et une classe moyenne croissante avec un pouvoir d’achat croissant. Cela présente d’importantes opportunités pour les fabricants de puiser dans la base de consommateurs locaux et de répondre à la demande croissante de biens et de services.

Les défis de la fabrication en Turquie

Bien que la Turquie offre plusieurs avantages aux fabricants, les entreprises doivent également prendre en compte certains défis lors de l’implantation d’opérations de fabrication dans le pays, notamment :

  • Conformité réglementaire : La Turquie dispose de réglementations et de normes strictes en matière de contrôle de la qualité des produits que les entreprises doivent respecter lors de la fabrication et de l’exportation de marchandises. Naviguer dans le paysage réglementaire, obtenir les permis et licences nécessaires et garantir le respect des réglementations locales peut être complexe et prendre du temps, nécessitant une planification et une coordination minutieuses.
  • Différences linguistiques et culturelles : le turc est la langue officielle en Turquie et, même si de nombreux professionnels parlent anglais, les barrières linguistiques peuvent encore poser des défis aux entreprises, principalement lorsqu’elles traitent avec des fournisseurs, des entrepreneurs ou des agences gouvernementales locales. Les différences culturelles et les pratiques commerciales peuvent également différer de celles d’autres pays, obligeant les entreprises à adapter leurs styles de communication et de négociation en conséquence.
  • Gestion de la chaîne d’approvisionnement : La gestion de la chaîne d’approvisionnement en Turquie peut être difficile en raison de divers facteurs, notamment l’infrastructure de transport, les procédures douanières et la logistique, qui peuvent ne pas être aussi développées ou efficaces que celles de certains autres pays. Garantir une chaîne d’approvisionnement fluide et fiable peut être essentiel pour que les fabricants puissent respecter les délais de production et maintenir la qualité des produits.
  • Lois du travail et syndicalisation : La Turquie dispose de lois et de réglementations du travail auxquelles les entreprises doivent se conformer, notamment des règles relatives aux salaires, aux heures de travail et aux conditions de travail. De plus, la syndicalisation est relativement courante en Turquie et les entreprises peuvent être amenées à négocier avec les syndicats, ce qui peut avoir un impact sur les coûts de main-d’œuvre et sur l’efficacité opérationnelle globale.
  • Infrastructure et logistique : Même si la Turquie a réalisé d’importants investissements dans le développement des infrastructures ces dernières années, des défis subsistent en termes de logistique et de transport, en particulier dans certaines régions. Cela inclut des problèmes tels que les routes encombrées, les liaisons ferroviaires limitées et les retards dans le dédouanement, qui peuvent affecter la fluidité de la circulation des marchandises et avoir un impact sur les délais de production.
  • Protection de la propriété intellectuelle : La protection de la propriété intellectuelle peut être un défi en Turquie, avec des préoccupations concernant les produits contrefaits, le piratage et la violation des marques et des droits d’auteur. Les entreprises doivent prendre des mesures adéquates pour protéger leur propriété intellectuelle et sauvegarder leurs produits et technologies.

Principales industries en Turquie

Le pays possède un paysage industriel diversifié, avec divers secteurs contribuant de manière significative à son économie. Certaines des principales industries en Turquie comprennent :

  • Automobile : La Turquie est un acteur majeur de l’industrie automobile, avec une base manufacturière solide pour les voitures particulières, les véhicules utilitaires et les composants automobiles. De nombreux constructeurs automobiles mondiaux possèdent des installations de production en Turquie, ce qui en fait une plaque tournante importante pour la fabrication automobile.
  • Textiles et vêtements : La fabrication de textiles est une industrie importante, avec une longue histoire de production de textiles et de vêtements. Le pays est connu pour ses textiles de haute qualité, notamment le coton, le denim et le prêt-à-porter, et dispose d’une chaîne d’approvisionnement textile solide.
  • Aliments et boissons : La Turquie possède une industrie alimentaire et des boissons florissante, produisant une large gamme de produits tels que des produits laitiers, de la viande, des confiseries et des boissons. L’industrie est connue pour ses produits alimentaires traditionnels et de haute qualité, souvent exportés vers les marchés internationaux. Les riches ressources agricoles et le patrimoine culinaire traditionnel de la Turquie en font un centre de fabrication d’aliments et de boissons.
  • Produits chimiques : L’industrie chimique est un autre secteur important, avec une base de production importante de produits chimiques et pétrochimiques. La Turquie produit divers produits chimiques, notamment des plastiques, du caoutchouc, des engrais et des produits pharmaceutiques, destinés aux marchés nationaux et d’exportation.
  • Électronique : L’industrie électronique est un secteur en croissance, avec une production et des exportations croissantes de produits électroniques tels que l’électronique grand public, les appareils électroménagers et les composants. La Turquie dispose d’une main-d’œuvre qualifiée et d’un écosystème électronique en constante croissance, comprenant des centres de R&D, des maisons de conception et des installations de production.
  • Machines : La Turquie possède un secteur de fabrication de machines bien développé, produisant des machines et des équipements pour diverses industries, notamment l’agriculture, la construction, le textile et l’automobile. Le secteur des machines est connu pour sa technologie de pointe et son innovation, ce qui en fait un contributeur essentiel à l’économie turque.

Garantir la qualité et la conformité des produits en Turquie

Le maintien de la qualité des produits et la conformité aux exigences réglementaires sont de la plus haute importance pour les fabricants opérant en Turquie. Voici quelques mesures clés que les entreprises peuvent prendre pour l’inspection et le contrôle qualité dans la fabrication :

Établir des processus de contrôle qualité : les entreprises doivent mettre en œuvre des processus de contrôle qualité robustes tout au long de la fabrication, depuis les matières premières entrantes jusqu’aux produits finis. Cela comprend la réalisation régulière d’inspections, de tests et d’audits d’usine à différentes étapes de la production pour identifier et résoudre rapidement tout problème de qualité.

Adhésion aux normes internationales : les fabricants doivent s’assurer que leurs produits répondent aux normes et certifications internationales pertinentes, telles que les tests ISO, CE et RoHS, en fonction des exigences du secteur et du marché. Cela peut aider les entreprises à démontrer leur engagement en matière de qualité et de conformité et à acquérir un avantage concurrentiel sur le marché mondial.

Travailler avec des fournisseurs fiables : Il est crucial de sélectionner des fournisseurs fiables et de procéder à une diligence raisonnable approfondie sur leur contrôle qualité dans les processus de fabrication. Les entreprises doivent travailler avec des fournisseurs ayant fait leurs preuves en matière de livraison de produits de haute qualité et disposant de systèmes de gestion de la qualité établis.

S’engager dans l’amélioration continue : l’amélioration continue est essentielle au maintien de la qualité et de la conformité des produits. Les fabricants doivent constamment revoir et améliorer leurs processus, systèmes et produits en fonction des commentaires, des données et des exigences des clients pour garantir que leurs produits respectent ou dépassent les normes de qualité.

Pourquoi choisir GIM ?

Garantir la qualité des produits et la conformité aux normes internationales est primordial pour les entreprises opérant en Turquie. Il est essentiel de s’associer à un service de contrôle qualité en Turquie et d’audit d’usine en Turquie réputé pour tirer parti de l’expertise d’inspecteurs expérimentés qui connaissent bien les réglementations locales et les normes internationales.

Global Inspection Management (GIM) est un fournisseur de confiance de solutions personnalisées, de services rapides et fiables, de tests et de certifications en laboratoire, de rapports complets et d’un support client robuste. Cela permet aux entreprises de respecter les normes de qualité les plus élevées et de livrer leurs produits en toute confiance sur les marchés mondiaux.

En matière de contrôle qualité en Turquie, choisir GIM apporte de nombreux avantages aux entreprises. Forte d’une expertise et d’une expérience approfondies dans le domaine, notre équipe d’inspecteurs chevronnés effectue des inspections approfondies conformes aux réglementations locales et internationales. Nous proposons des solutions personnalisées adaptées aux exigences uniques de chaque entreprise, leur permettant d’atteindre efficacement leurs objectifs de qualité.

Avec des services fiables et ponctuels, GIM aide les entreprises à respecter leurs délais de production et à assurer la livraison des produits à temps. Les rapports d’inspection complets fournis sont détaillés et informatifs, offrant un aperçu des conclusions, des écarts et des recommandations d’actions correctives. De plus, notre équipe de support client dédiée fournit une assistance et des conseils rapides tout au long du processus d’inspection, garantissant ainsi que les entreprises reçoivent le soutien nécessaire à chaque étape.

TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LA NORME DE SÉCURITÉ ASTM-F2413-18

Alors que la sécurité au travail est primordiale dans le monde de l’entreprise d’aujourd’hui, garantir le bien-être des travailleurs est une priorité absolue. Cependant, un domaine souvent négligé est celui des chaussures. Les chaussures de sécurité constituent un élément crucial de l’équipement de protection individuelle (EPI), qui offrent une protection essentielle contre d’éventuelles blessures aux pieds dans des environnements de travail dangereux. Le respect des normes reconnues est primordial pour garantir la qualité et les performances des chaussures de sécurité. Parmi celles-ci, la norme ASTM-F2413-18 s’impose comme une référence en matière d’excellence.

Avec des réglementations strictes en place, les fabricants doivent se conformer aux normes de l’industrie pour garantir la qualité et les performances de leurs chaussures de sécurité. Dans ce blog, nous plongerons dans le monde de la norme ASTM-F2413-18, en explorant son importance, les exigences qu’elle implique et les avantages d’un partenariat avec un fournisseur d’inspection de contrôle qualité de confiance pour la conformité.

ASTM-F2413-18 – Un aperçu

ASTM-F2413-18 est une norme établie par l’American Society for Testing and Materials (ASTM) qui établit les exigences de performance minimales pour les chaussures de sécurité utilisées dans divers environnements industriels et professionnels. La norme englobe un éventail de caractéristiques de sécurité, notamment la résistance aux chocs, la résistance à la compression, la protection métatarsienne, la résistance à la perforation, la protection contre les risques électriques, la résistance au glissement et la durabilité de la semelle. Des tests méticuleux sont effectués sur ces caractéristiques pour garantir que les chaussures de sécurité protègent adéquatement les pieds des travailleurs susceptibles d’être exposés à des dangers potentiels sur le lieu de travail

ASTM-F2413-18 est une version mise à jour de la norme précédente ASTM-F2413-11 et définit des exigences plus élevées en matière de contrôle qualité des chaussures. Il est largement reconnu et accepté par les agences de réglementation, les employeurs et les professionnels de la sécurité comme référence pour évaluer la qualité et la sécurité des chaussures de sécurité. Les fabricants, distributeurs et utilisateurs finaux de chaussures de sécurité sont encouragés à se conformer à la norme ASTM-F2413-18 pour garantir que leurs produits ou les produits qu’ils utilisent répondent aux exigences de sécurité strictes pour les chaussures de travail.

Quelles sont les réglementations sur les chaussures de sécurité ?

Les régulateurs appliquent les réglementations sur les chaussures de sécurité pour garantir que les travailleurs sur le lieu de travail bénéficient d’une protection adéquate contre d’éventuelles blessures aux pieds. Ces réglementations fournissent des lignes directrices aux fabricants lors de la conception et de la production de chaussures de sécurité, et les agences de réglementation ou les organisations industrielles les établissent généralement. Le respect des réglementations sur les chaussures de sécurité est non seulement une exigence légale dans de nombreuses juridictions, mais également essentiel pour garantir le bien-être des travailleurs.

Que signifie l’embout de sécurité ASTM F2413-18 ?

L’un des éléments essentiels de la norme ASTM-F2413-18 est l’exigence d’orteil de sécurité. Les fabricants conçoivent spécifiquement des embouts de sécurité pour protéger les orteils contre les blessures par impact et par compression. La norme ASTM-F2413 classe les embouts de sécurité en trois types principaux :

Embout en acier (ST) :

Fabriqués en acier, ces capuchons offrent une excellente protection contre les risques d’impact et de compression. Ils sont connus pour leur durabilité et leur capacité à supporter de lourdes charges.

Bout composite (CT) :

Fabriqués à partir de matériaux non métalliques tels que le plastique, la fibre de carbone ou le Kevlar, les embouts composites sont légers et ne conduisent pas l’électricité, ce qui les rend idéaux pour les environnements électriquement sensibles. Ils offrent une protection similaire à celle des embouts en acier, mais sont plus confortables en raison de leur poids plus léger.

Embout en aluminium (AT)

Fabriqués en aluminium, ces capuchons sont légers et offrent une protection contre les risques d’impact et de compression. Elles sont idéales pour les travailleurs qui ont besoin de chaussures légères pour des périodes de port prolongées.

Les embouts de sécurité doivent répondre à des exigences de performance spécifiques définies par la norme ASTM-F2413, notamment la capacité de résister à une certaine quantité d’énergie d’impact et de charge de compression sans permettre à l’orteil d’être écrasé ou percé.

Quelles sont les exigences pour la norme ASTM-F2413-18 ?

Les normes de sécurité ASTM décrivent plusieurs exigences clés auxquelles les chaussures de sécurité doivent se conformer. Ces exigences comprennent :

Résistance aux chocs : les chaussures de sécurité doivent être capables de protéger les orteils de l’impact des chutes d’objets ou d’autres impacts. La norme spécifie la force que les chaussures doivent résister sans permettre aux orteils d’être blessés, mesurée en pieds-livres ou en joules.

Résistance à la compression : les chaussures de sécurité doivent être capables de résister aux forces de compression, telles que celles qui peuvent survenir lorsque des objets lourds roulent sur les pieds. La norme spécifie la force à laquelle les chaussures doivent résister sans permettre la compression des orteils, mesurée en livres ou en newtons.

Protection métatarsienne : Si les os métatarsiens (les os au milieu du pied) risquent de se blesser sur le lieu de travail, les chaussures de sécurité doivent fournir une protection métatarsienne. La norme spécifie la force à laquelle les chaussures doivent résister sans permettre aux os métatarsiens d’être blessés, mesurée en pieds-livres ou en joules.

Résistance à la perforation : les semelles intérieures des chaussures de sécurité doivent protéger contre les risques de perforation, tels que les clous ou autres objets pointus. La norme ASTM sur les chaussures de sécurité spécifie la force à laquelle les chaussures doivent résister sans permettre au risque de perforation de pénétrer dans la semelle intérieure, mesurée en livres ou en newtons.

Durabilité de la semelle : La semelle des chaussures de sécurité doit être durable et capable de résister aux rigueurs de l’environnement de travail. La semelle doit résister à l’usure et conserver son intégrité dans le temps pour garantir des performances et une protection durables à celui qui la porte.

Protection contre les risques électriques : les chaussures de sécurité doivent protéger efficacement contre les risques électriques sur le lieu de travail si les travailleurs sont exposés à de tels risques. La norme exige que les chaussures répondent à des exigences spécifiques en matière de résistance électrique afin d’atténuer le risque de choc électrique sur le lieu de travail. Il décrit également des méthodes de test précises et des exigences en matière de résistance au glissement, y compris des tests complets sur diverses surfaces et dans diverses conditions.

Marquage et étiquetage : Les chaussures de sécurité doivent être étiquetées pour indiquer leur conformité à la norme ASTM-F2413-18. Les marquages ​​comprennent généralement des informations telles que le nom ou le logo du fabricant, le numéro de modèle, la taille et une indication des caractéristiques de sécurité spécifiques fournies, telles que « SD » pour dissipateur d’électricité statique ou « EH » pour la protection contre les risques électriques.

Ajustement et confort : les chaussures de sécurité doivent être bien ajustées et confortables à porter pendant de longues périodes. Bien que la norme ASTM-F2413-18 ne définisse pas spécifiquement les exigences d’ajustement et de confort, les fabricants sont encouragés à concevoir des chaussures de sécurité ergonomiques, légères et offrant un soutien et un amorti adéquats pour les pieds.

Conclusion

Il est important de noter que la conformité à la norme ASTM-F2413-18 n’est pas un événement ponctuel. Les fabricants sont tenus d’effectuer des tests et des inspections de contrôle de qualité continus pour garantir que leurs chaussures de sécurité répondent systématiquement aux exigences de la norme. Cela comprend la réalisation de tests réguliers sur des échantillons de chaussures, la tenue de registres complets des résultats des tests et la mise en œuvre de mesures correctives en cas de non-conformité identifiée.

La conformité à la norme ASTM-F2413-18 nécessite des tests et une inspection rigoureux des chaussures de sécurité. Un partenariat avec un fournisseur de contrôle qualité de confiance peut être inestimable pour garantir la conformité et la supériorité du produit. Global Inspection Management (GIM) possède une vaste expérience dans la réalisation d’inspections de produits et de tests sur des chaussures de sécurité afin de vérifier la conformité à la norme ASTM-F2413-18 et à d’autres normes pertinentes. Notre équipe d’inspecteurs experts utilise des équipements et des techniques de pointe pour évaluer la performance et la durabilité des chaussures de sécurité.

GIM suit des protocoles stricts et les meilleures pratiques de l’industrie pour garantir des résultats précis et fiables. Nos services complets de contrôleLa qualité comprend les tests de produites, les inspections, l’audit d’usine et la documentation fournissant aux fabricants des rapports détaillés sur les performances de leurs chaussures de sécurité. Cela permet aux fabricants d’identifier et de corriger rapidement tout problème de non-conformité, garantissant ainsi que leurs produits répondent aux exigences strictes de la norme ASTM-F2413-18.

En s’associant à GIM pour le contrôle qualité, les fabricants peuvent avoir l’esprit tranquille en sachant que leurs chaussures de sécurité sont de la plus haute qualité et conformes à la norme ASTM-F2413-18. L’expertise de GIM en matière de contrôle qualité des chaussures et son engagement envers l’excellence font de nous un partenaire fiable et digne de confiance pour garantir le respect des normes de l’industrie.

LISTE NOIRE DES SOCIÉTÉS CHINOISES

Comment trouver la liste noire des sociétés chinoises?

Avant de commencer une relation avec une société chinoise, il faut faire les vérifications nécessaires pour être sûr que votre fournisseur soit bien enregistré, mais ceci n’est pas suffisant.Depuis l’année 2013 le gouvernement  chinois a autorisé le tribunal a publié une liste noire des sociétés et des personnes chinoses qui ont eu des défauts de paiement.Cette liste est valable pour toute la Chine et nous vous conseillons de la consulter si vous avez des doutes sur vos fournisseurs chinois ou luer dirigeant.

Liste noire des sociétés chinoises

Voici le site du gouvernement http://shixin.court.gov.cn qui est uniquement en langue chinoise.La recherche peut se faire soit par le nom de la société ou de la personne physique soit avec le numéro d’immatriculation ou d’identité.

COMMENT VERIFIER SI UNE ENTREPRISE CHINOISE EST AUTHENTIQUE

Comment vérifier si une entreprise chinoise est authentique?

La Chine n’a plus besoin d’être présentés car c’est le plus grand producteur mondial de marchandise.Si vous avez l’intention de travailler avec une société chinoise, il est important de vérifier la structure légale de votre fournisseur .Votre préoccupation majeure est sûrement de savoir si la société existe ou non et cette recherche est vraiment cruciale cruciale.

  • Certaines sociétés garantissent qu’elles sont enregistrées en Chine, elles peuvent effectivement l’être  mais pas toujours en Chine, cela peut être à Hong Kong ou ailleurs.
  • Il n’y a pas de possibilité de recherche en langue anglaise pour les sociétés enregistrées en Chine.
  • Peu de sociétés chinoises font des ventes sans avoir une business licence.L’enregistrement des sociétés en langue anglaise n’est possible que
  • pour les sociétés de  Hong Kong, pour les sociétés chinoises toutes les recherches doivent se faire en langue chinoise.

La langue anglaise pour les  recherches de sociétés Chinoises

Nous somme dans une période de globalisation, et de plus en plus de choses sont accessibles en anglais en Chine, cependant ce n’est  pas encore le cas lorsque vous souhaitez vérifier l’existence d’une société ou d’un fournisseur en Chine.

Les sites officiels du gouvernement sont en langue chinoise la plupart du temps, vous pouvez dans certains cas avoir une traduction en anglais mais elle n’est pas toujours fiable.

En effet , les noms anglais des sociétés chinoises ne sont pas toujours bien traduits et cela fausse les recherches.

 Ce producteur chinois est-il authentique ou non?

1. Est-ce que le fabricant chinois a une Business License valable pour travailler avec vous?

Business License Société Chinoise

Si la société présente tous les signes d’être bien inscrite au bureau d’ l’AIC de sa Province, l’étape suivante consiste à demander une copie de sa Business License.C’est une procédure normale pour obtenir des informations avant de commencer à travailler ensemble. Si l’entreprise  est authentique, elle ne tergiversera pas pour vous envoyer toute la documentation avec la date de validité de sa license, c’ est une demande normale dans le monde des affaires en Chine, donc si jamais le fournisseur n’est pas d’accord ou cherche à gagner du temps, soyez attentif. Une société authentique sera contente d evous envoyer un duplicata de sa Buisness License.

2. Est-ce que la société avec laquelle vous traitez en Chine est bien enregistrée par les autorités gouvernementales ou non?

Vous devez vérifier que la société soit bien enregistrée auprès de l’AIC (Administration de l’Industrie et du Commerce) en Chine.

Les 34 provinces de la Chine ont un bureau AIC et tous ces bureaux ont des sites internet dont voici la liste ci-dessous pour 31 d’entre elles,  leurs sites internet fonctionnent chacun de manière différente.

Province d’Anhui :http://ah.gsxt.gov.cn/index.html

Beijing:  http://bj.gsxt.gov.cn/index.html

Chongqing: http://cq.gsxt.gov.cn/

Province de Fujian Province: http://fj.gsxt.gov.cn/index.html

Province de Gansu: http://gs.gsxt.gov.cn/index.html

Province de Guangdong: http://gd.gsxt.gov.cn/index.html

Province de Guangxi: http://gx.gsxt.gov.cn/index.html

Province de Guizhou: http://gz.gsxt.gov.cn/index.html

Province de Hainan: http://hi.gsxt.gov.cn/index.html

Province d’ Hebei: http://he.gsxt.gov.cn/index.html

Province d’ Heilongjiang : http://hl.gsxt.gov.cn/index.html

Province d’ Henan: http://ha.gsxt.gov.cn/index.html

Province de Hubei: http://hb.gsxt.gov.cn/index.html

Province du Hunan: http://hn.gsxt.gov.cn/index.html

Province d’Inner Mongolia: http://nm.gsxt.gov.cn/index.html

Province de Jiangsu: http://gsj.jiangsu.gov.cn

Province de Jiangxi: http://jx.gsxt.gov.cn/index.html

Province de Jilin: http://jl.gsxt.gov.cn/index.html

Province de Liaoning: http://ln.gsxt.gov.cn/index.html

Province de Ningxia: http://nx.gsxt.gov.cn/index.html

Province de Qinghai: http://qh.gsxt.gov.cn/index.html

Province de Shaanxi: http://sn.gsxt.gov.cn/index.html

Province de Shangdong: http://sd.gsxt.gov.cn/index.html

Shanghai:  http://sh.gsxt.gov.cn/index.html

Province de Shanxi: http://sx.gsxt.gov.cn/index.html

Province de Sichuan: http://sc.gsxt.gov.cn/index.html

Tianjin:  http://tj.gsxt.gov.cn/index.html

Province de Xinjiang:http://xj.gsxt.gov.cn/index.html

Province de Yunnan:http://yn.gsxt.gov.cn/index.html

Province du Zhejiang: http://zj.gsxt.gov.cn/index.html

Province de Xizang: http://xz.gsxt.gov.cn/index.html

Conclusion

Assurez-vous de respecter les mesures mentionnées ci-dessus, elles vous aideront à identifier les fabricants et les fournisseurs enregistrés en Chine.

INSPECTION QUALITÉ EN CHINE

Inspection qualité en Chine

De nos jours la Chine est l’un des principaux pays manufacturiers et la principale destination d’approvisionnement pour les marques et les détaillants du monde entier. Lorsque les acheteurs ou les importateurs achètent des produits en Chine, ils ont besoin d’aide pour leur sourcing et leurs inspections. Les services d’inspection de contrôle de la qualité sont utilisés pour aider les importateurs.

Les fournisseur de services d’inspection 

Problèmes qualité Chine

Les sociétés d’inspection facturent des frais qui sont généralement fixe, ils se calculent par nombre de journées de travail, ils ne dépendent pas  de la taille de la commande. Pour les acheteurs et les fournisseurs il est essentiel que l’intermédiaire soit professionnel et transparent, cela accroîtra le nombre de leurs commandes respectives.

Importance de l’inspection par une société tierce 

L’inspection par une société tierce en Chine est importante à tous les points de vue pour les fournisseurs et les clients, elle vous assure que la qualité et les types d’équipement utilisés sont fiables pour fabriquer votre produit.

  • Améliorer la qualité des produits:

    Un processus d’inspection par une tierce partie aide l’entreprise à produire des biens de qualité. En mettant en place un service de contrôle qualité et en utilisant des  machines et outils plus sûrs pour une meilleure production.

  • Établir une meilleure relation avec leurs clients:

    L’inspection par une tierce partie établit une meilleure relation entre les fournisseurs et les clients en réduisant les doutes et les problèmes de qualité.

  • Inspecteurs formés et qualifiés: 

    Il est indispensable que tous les inspecteurs soient qualifiés et bien formés.

  • Rentable: 

    L’inspection par une tierce partie est  rentable pour les fournisseurs car elle vous permet de recevoir des produits en bon état que vous pouvez revendre immédiatement.

  • Gain de temps:

    Vous gagnez du temps grâce à un processus de production et d’inspection systématique.

COMBIEN GAGNENT LES INSPECTEURS DE CONTRÔLE  QUALITÉ ?

Selon les données de Salary.com, les inspecteurs du contrôle de la qualité gagnent en moyenne 19 $ de l’heure. Sur une base annualisée, cela se traduit par une rémunération de 46 043 $ à l’automne 2021.Pour aller plus loin, environ 10 pour cent des inspecteurs du contrôle de la qualité gagnent moins de 36 419 $ par an, et environ 10 pour cent gagnent plus de 56 909 $ par an. Cinquante pour cent gagnent entre 41 006 et 51 730 dollars par an.

Que fait un inspecteur du contrôle de la qualité ?

Les inspecteurs du contrôle de la qualité effectuent un processus d’inspection des produits pour examiner les matériaux et les problèmes. En général, ils travaillent dans le secteur manufacturier, près des lignes de production, mais on peut les trouver tout au long de la chaîne d’approvisionnement. La plupart des inspecteurs du contrôle de la qualité travaillent à temps plein pendant les heures normales de bureau. Dans certaines circonstances, leur employeur peut leur demander de faire des heures supplémentaires, en particulier pendant les périodes de forte demande ou pour respecter les délais.Les inspecteurs du contrôle de la qualité doivent être titulaires d’un diplôme d’études secondaires. Certains reçoivent également une formation en cours d’emploi, qui dure entre un mois et un an.

Quels sont les facteurs qui déterminent le montant de la rémunération d’un inspecteur du contrôle de la qualité ?

Comme on peut s’y attendre, de nombreux facteurs déterminent le niveau de rémunération d’un inspecteur du contrôle de la qualité. Il s’agit notamment de la formation (les personnes les plus qualifiées peuvent gagner davantage), du nombre d’années passées dans la profession et des certifications.

La rémunération peut également dépendre du type de tâches de contrôle de la qualité effectuées par l’inspecteur.

Les inspecteurs du contrôle de la qualité débutants, par exemple, peuvent effectuer des tâches telles que l’inspection de matériaux, de produits et de pièces à différents stades de la production. À la suite de leurs observations, ils recommandent des changements ou des améliorations de processus. Toutefois, ils n’effectuent généralement pas d’analyses difficiles ou rigoureuses.

En général, ces personnes ont besoin d’un diplôme d’études secondaires, mais pas de qualifications avancées. Ils ont généralement besoin d’une expérience professionnelle de 12 mois ou moins. C’est pourquoi la rémunération peut se situer autour de 35 000 dollars par an.

Les inspecteurs de contrôle qualité plus expérimentés possèdent les certifications, les qualifications et les compétences nécessaires pour effectuer des inspections et des processus d’audit de fabrication. Ils peuvent compiler des données, les analyser et créer des dossiers d’observation des processus de production. Ils peuvent également formuler des recommandations pour améliorer les processus. Les inspecteurs du contrôle de la qualité de ce niveau gagnent entre 55 000 et 60 000 dollars par an.

Combien gagnent les inspecteurs du contrôle de la qualité par rapport à des carrières similaires ?

Les inspecteurs du contrôle de la qualité ont tendance à gagner un peu moins que des carrières comparables, telles que celles des tôliers, des gréeurs, des opérateurs de machines d’exploitation minière et des opérateurs de foreuses rotatives pour le pétrole et le gaz. En revanche, ils gagnent plus que les machinistes standard, les opérateurs de pompes, les éboueurs et les techniciens en chimie.

Quelles sont les perspectives d’emploi des inspecteurs du contrôle de la qualité ?

Les perspectives d’emploi des inspecteurs du contrôle de la qualité devraient se dégrader au cours des prochaines années. Le BLS prévoit que l’emploi diminuera de 12 % avant 2030. Toutefois, le chômage est peu probable. De nouveaux inspecteurs du contrôle de la qualité seront nécessaires pour remplacer ceux qui partiront à la retraite.

Obtenir des services d’inspection de contrôle de la qualité
Les inspecteurs disposant de listes de contrôle de la qualité jouent un rôle essentiel en garantissant la qualité des produits dans un grand nombre d’industries. Leur travail est donc essentiel.

Si vous souhaitez bénéficier de ce qu’ils font, notamment en améliorant la satisfaction des clients et la conformité, faites appel dès aujourd’hui aux services de contrôle de la qualité de Global Inspection Managing. Appelez nos bureaux régionaux ou contactez-nous en utilisant le formulaire de notre site web.

NORMES DE QUALITÉ AMAZON FBA POUR L’EMBALLAGE

Comment être aux normes de qualité Amazon FBA pour une inspection  d’emballage?

Vous seriez surpris de savoir que le géant du shopping en ligne Amazon expédie environ 608 millions de colis chaque année, ce qui signifie qu’il fait plus de 1000 emballages par minute. Amazon réussit en raison de sa superbe stratégie “Fulfillment by Amazon (FBA)”

Drop shipping, l’une des parties intégrantes d’Amazon FBA est utile pour réduire le stress de la logistique des importateurs.Amazon maintient la qualité du produit en s’assurant de directives de sécurité fermes, d’inspection d’emballage et d’étiquetage.

Avant d’expédier des biens et services, les inspections d’emballage avant expédition et d’autres inspections importantes sont nécessaires pour s’assurer que la qualité du produit est conforme aux normes.

Que se passe-t-il lorsque la qualité du produit ne répond pas aux exigences Amazon FBA?

Amazon a établi des lignes directrices et des normes pour l’emballage des biens et services qui doivent respecter les paramètres de qualité. Les possibles  conséquences se produisent lorsque la qualité du produit n’a pas réussi à maintenir les exigences Amazon FBA qui sont: 

L’emballage doit respecter les besoins de préparation du produit FBA, la contrainte du produit, les normes de sécurité, sinon les produits reçus seront rejetés instantanément dans le centre Amazon. Il est même possible qu’il y ait un inventaire dumping ou retour et  une pénalité sur les marchandises de qualité inférieure ou une inscription sur une liste noire.

Amazon donne toujours de l’importance au temps et nous savons que la livraison dans les délais est l’un des éléments clés du commerce électronique. Ils observeront  si votre envoi est à l’heure ou non. L’expédition retardée peut vous gêner pour vos affaires futures. Les fournisseurs qui respectent les délais de livraison renforcent leur confiance pour les affaires de commerce électronique.

Parfois, l’expédition de votre produit peut être retardée parceque vous n’avez pas rempli les exigences basiques du processus d’importation. Ce n’est pas la responsabilité d’Amazon, mais le vendeur de marchandises doit se conformer à toutes les exigences  du droit des importations. Il est important que les fournisseurs et les vendeurs indiquent le numéro d’identification fiscale ou le numéro d’identification de l’employeur (EIN). Amazon n’agit pas comme “Importateur officiel” pour votre expédition de marchandises, mais il peut être le “Dernier Destinataire” seulement dans le cas ou la documentation  le mentionne.

Les pénalités lorsque l’on ne  répond pas aux exigences FBA peuvent réduire vos avantages; De plus, le coût du service d’inspection est inclus dans ce processus. Cependant, vous pouvez vous débarrasser de ces problèmes en suivant les exigences FBA.

Quels sont les critères d’exigence d’Amazon FBA pour les fournisseurs et les Inspections de contrôle qualité?

La manière d’indiquer à votre distributeur l’exigence d’emballage de vos marchandises consiste à joindre une liste de contrôle de qualité. Une liste de contrôle bien organisée vous permet de respecter les paramètres de qualité déterminé par Amazon.

 Définir le contrôle qualité de l’emballage dans la liste de vérification du QC

En règle générale, la liste de vérification du QC a différentes exigences qui comprennent les défauts de qualité et d’emballage, les inspections sur site, les exigences du produit, etc. L’emballage est classé dans un segment qui prend en compte des couches particulières et des matériaux d’emballage, qui sont:

  • Le carton d’emballage de détail de couleur Aka – Cet emballage est généralement utilisé, il contient un produit avec le nom de votre marque.
  • Carton de l’expéditeur ou carton principal: Toutes les commandes incluront cette section, car il s’agit du carton qui est attaché et palettisé ou placé directement dans un conteneur d’expédition pour l’exportation.
  • Carton de l’expéditeur ou carton principal: Ce secteur est pour les commandes avec des strappings ou des palettes pour les expédition à des fins d’exportation.
  • Carton intérieur: Comme son nom l’indique, il s’agit d’un carton interne, qui comprend plusieurs unités de produit. Les importateurs utilisent généralement des cartons pour donner plus de sécurité en renforcant l’emballage.
  • Polybag: C’est la partie de l’emballage la plus commune et les détaillants utilisent les polybags en fonction de leur type de produit, principalement préoccupé par la décomposition atmosphérique ou la protection contre la poussière. Amazon souhaite que leurs fournisseurs de vêtements et de textiles utilsent des polybags pour emballer leurs produits.

Une checklist de QC contient également des informations sur  la taille du produit, la fabrication et l’assemblage des tests sur site, etc. L’inspection avant expédition est très efficace pour valider la qualité de votre produit avant son expédition.

La Vérification de la qualité est cruciale pour les vendeurs Amazon pour effectuer une inspection d’emballage

Assurez-vous des codes-barres et de l’étiquetage correspondent aux exigences d’Amazon:

  • Le Polybag doit contenir des codes  barres qui peuvent être facilement scannés
  • Chaque palette ou boîte expédiée au centre de traitement des commandes Amazon doit être testée avec précision conformément à l’expédition FBA définie par Amazon.
  • Chaque unité individuelle doit avoir une étiquette de numérisation d’expédition FBA et un code-barres comprenant le FNSKU.

Vérifiez les avertissements de suffocation sur les Polybags

  •  L’avertissement de suffocation doit être affiché sur les Polybags et doivent être visibles avec une taille d’au moins 12,7 centimètres.
  • Il est obligatoire d’inscrire les précautions et les dommages possibles dans le produit afin que le consommateur puisse connaître les limites et les utilisations du produit. Il est obligatoire de respecter l’avertissement de suffocation pour ne pas que les vendeurs ne fassent face à des conséquences juridiques contre Amazon.

Vérifier la résistance des matériaux d’emballage avec un test de chute des cartons

Vérifiez la solidité  avec le test de chute du carton:

Il est obligatoire pour les marchandises délicates d’inspecter leur solidité grâce à un test de chute du carton. Ces  tests de chute de carton peuvent être:

  • Le laisser tomber à plat sur la base
  • Le laisser tomber à plat sur le dessus
  • Le laisser tomber à plat sur le côté le plus long
  • Le laisser tomber à plat sur le côté le plus court
  • Le laisser tomber à plat sur un coin

Conclusion

Assurez-vous que vous respectez les exigences du centre de traitement des commandes d’Amazon et posez des questions à Amazon et aux clients à propos des défauts d’emballage de votre produit. Amazon peut vous informer de la raison du rejet de la commande ou vous facturer des frais supplémentaires pour le ré-emballage mais si les produits arrivent à destination du client final en mauvais état alors vous devriez faire face à plusieurs problèmes comme celui d’être sur  la liste négative d’Amazon. Il est donc préférable d’effectuer une inspection avant expédition de votre produit chez Amazon afin d’être sûr que tout est bien aux normes.

COMMENT LES NIVEAUX D’INSPECTION NQA DE LA NORME ISO 2859-1 AFFECTENT-ILS LA TAILLE DE L’ÉCHANTILLONNAGE ?

Le maintien de la qualité des produits est crucial pour les fabricants, et les techniques d’échantillonnage statistique jouent un rôle essentiel dans le contrôle qualité. La norme ISO 2859-1 (également connue sous le nom d’ANSI/ASQC Z1.4) fournit des lignes directrices sur les niveaux d’inspection du niveau de qualité acceptable (AQL) et leur influence sur la taille de l’échantillon. Comprendre la relation entre les niveaux d’inspection NQA et la taille de l’échantillon est essentiel pour les organisations engagées à respecter des normes de qualité élevées.

Comprendre la relation entre les niveaux d’inspection NQA et la taille de l’échantillon peut être une tâche complexe. C’est là que le calculateur d’échantillonnage AQL entre en jeu. Cet outil simplifie le processus en permettant aux fabricants de saisir des paramètres spécifiques et d’obtenir la taille de l’échantillon correspondante ainsi que les numéros d’acceptation et de rejet. En utilisant le calculateur de plan d’échantillonnage ANSI en conjonction avec la norme ISO 2859-1, les fabricants peuvent établir des plans d’échantillonnage fiables et statistiquement solides qui correspondent à leurs objectifs de qualité.

Qu’est-ce que la norme ISO 2859-1/ANSI/ASQC Z1.4 ?

ISO 2859-1, communément appelée ANSI/ASQC Z1.4 aux États-Unis, est une norme internationalement reconnue développée par l’Organisation internationale de normalisation (ISO) et l’American National Standards Institute (ANSI). Cette norme sert de guide complet pour les organisations, proposant des procédures et des lignes directrices pour déterminer les plans d’échantillonnage appropriés pour évaluer le niveau de qualité des lots.

La norme introduit le concept de niveau de qualité acceptable (AQL), ​​qui représente le taux de défauts maximum jugé acceptable pour un produit ou un processus donné. Les niveaux d’inspection AQL, classés en niveaux d’inspection généraux (GI) et niveaux d’inspection renforcés (TI), définissent des plans d’échantillonnage spécifiques et des tailles d’échantillon associées pour différents degrés de contrôle de la qualité.

Il est utilisé à l’échelle mondiale dans diverses industries et secteurs comme norme pour le contrôle qualité et l’échantillonnage d’acceptation. Son application peut être trouvée dans les processus de fabrication, de production et de chaîne d’approvisionnement où il est nécessaire d’évaluer et de garantir la qualité des lots ou des lots de produits.

Certaines industries spécifiques dans lesquelles la norme ISO 2859-1/ANSI/ASQC Z1.4 est couramment utilisée comprennent :

Automobile : la norme ISO 2859-1 est largement adoptée dans l’industrie automobile pour garantir la qualité des composants, des pièces et des véhicules finis. Il aide les constructeurs à maintenir des niveaux de qualité constants et à répondre aux exigences strictes des normes automobiles.

Électronique : dans l’industrie électronique, la table ISO 2859-1 est utilisée pour inspecter les composants électroniques, les circuits imprimés, l’électronique grand public et d’autres produits électroniques. Il aide à identifier et à contrôler les défauts pour garantir des appareils électroniques fiables et performants.

Produits pharmaceutiques : la norme ISO 2859-1 est utilisée dans l’industrie pharmaceutique pour le contrôle qualité dans la production de médicaments, de vaccins et de dispositifs médicaux. Il permet de garantir que les produits pharmaceutiques répondent aux normes réglementaires et peuvent être utilisés en toute sécurité.

Textiles et vêtements : L’industrie du textile et de l’habillement utilise le calculateur de plan d’échantillonnage ANSI pour évaluer la qualité des tissus, des vêtements et des accessoires. Il aide à maintenir une qualité constante des produits et à répondre aux attentes des clients en termes de durabilité, d’apparence et d’ajustement.

Aliments et boissons : la norme ISO 2859-1 est appliquée dans l’industrie agroalimentaire pour inspecter la qualité des aliments transformés, des boissons et des matériaux d’emballage. Il contribue à garantir le respect des normes de sécurité alimentaire et à maintenir l’intégrité des produits.

Biens de consommation : diverses industries de biens de consommation, telles que les produits ménagers, les cosmétiques et les articles de soins personnels, s’appuient sur la norme ISO 2859-1 à des fins de contrôle qualité. Il permet aux fabricants de fournir des produits répondant aux normes de qualité définies et aux attentes des clients.

Il est important de noter que la norme ISO 2859-1/ANSI/ASQC Z1.4 peut être adaptée et mise en œuvre dans un large éventail d’industries et de secteurs qui nécessitent des mesures efficaces pour garantir une qualité constante des produits et la satisfaction des clients.

Pourquoi faut-il procéder à un échantillonnage ?

L’échantillonnage constitue une approche pratique pour évaluer la qualité d’un lot important sans qu’il soit nécessaire d’inspecter chaque unité, ce qui peut prendre du temps et être coûteux. En inspectant un échantillon représentatif, les organisations peuvent tirer des conclusions statistiquement valides sur la qualité de l’ensemble du lot. La méthode AQL permet un contrôle qualité efficace tout en fournissant des informations fiables sur la qualité du produit.

Pourquoi existe-t-il différents niveaux d’inspection NQA et comment affectent-ils la taille de l’échantillon ?

Différents niveaux d’inspection AQL existent pour s’adapter à différents niveaux de contrôle de la qualité en fonction de l’importance du produit, de sa criticité et des risques associés. Le tableau d’échantillonnage AQL facilite la sélection du niveau d’inspection et de la taille d’échantillon appropriés, garantissant ainsi que les fabricants peuvent aligner leurs efforts de contrôle qualité sur les exigences spécifiques du produit.

Les niveaux d’inspection AQL sont divisés en trois catégories : niveaux d’inspection normaux (GI), niveaux d’inspection renforcés (TI) et niveaux d’inspection réduits (RI).

  1. Niveau d’inspection normal (GI) : ce niveau convient aux inspections de routine, où les exigences de qualité sont modérées et les conséquences des défauts sont tolérables. L’IG comprend les niveaux d’inspection I, II et III, le niveau II étant le plus couramment utilisé. À mesure que le niveau d’inspection passe de I à III, la taille de l’échantillon requis pour l’inspection diminue, réduisant ainsi l’effort d’inspection.
  2. Niveau d’inspection renforcé (TI) : le TI est utilisé lorsqu’un niveau plus élevé de contrôle de la qualité est nécessaire, généralement pour les composants critiques ou les produits à haut risque. TI comprend les niveaux d’inspection S-1, S-2 et S-3, S-2 étant le plus fréquemment utilisé. À mesure que le niveau d’inspection passe de S-1 à S-3, la taille de l’échantillon requis pour l’inspection augmente, garantissant une évaluation plus complète de la qualité du produit.
  3. Niveau d’inspection réduit (RI) : le RI est utilisé lorsqu’un examen de moindre qualité est acceptable en raison d’un risque plus faible ou de conséquences moindres des défauts. Ce niveau est moins couramment utilisé et comprend les niveaux d’inspection I-1, I-2 et I-3. À mesure que le niveau d’inspection passe de I-1 à I-3, la taille de l’échantillon requis pour l’inspection diminue, réduisant ainsi l’effort d’inspection.

Le choix du niveau d’inspection AQL a un impact direct sur la taille de l’échantillon requis pour l’inspection. Des niveaux d’inspection plus élevés exigent des échantillons de plus grande taille, permettant une évaluation plus représentative et plus précise de la qualité du produit. À l’inverse, des niveaux d’inspection inférieurs nécessitent des échantillons de plus petite taille, ce qui réduit les efforts d’inspection mais augmente potentiellement le risque de manquer des défauts critiques.

Conclusion

Comprendre l’impact des niveaux d’inspection AQL définis dans la norme ISO 2859-1 est essentiel pour les organisations qui s’efforcent de maintenir des normes de qualité élevées dans leurs processus de fabrication. En sélectionnant le niveau d’inspection approprié en fonction de l’importance du produit, de sa criticité et des risques associés, les organisations peuvent trouver un équilibre entre le contrôle de la qualité et les efforts d’inspection.

Chez GIM (Global Inspection Management), nous accordons la priorité au respect de la norme ISO 2859-1, qui nous permet d’apporter aux fabricants une expertise inestimable dans la mise en œuvre de méthodes de contrôle qualité. Notre approche s’aligne sur les niveaux d’inspection AQL définis dans la norme ISO 2859-1, garantissant que les fabricants peuvent bénéficier de normes reconnues au niveau international.

En s’associant à GIM, les fabricants ont accès à une richesse de connaissances et de ressources qui peuvent optimiser leurs pratiques de contrôle qualité. Nous sommes spécialisés dans la mise en œuvre de techniques d’échantillonnage basées sur la norme ISO 2859-1, permettant aux fabricants de réaliser des évaluations cohérentes et fiables de la qualité des produits. Cela conduit à son tour à une amélioration de l’efficacité, de la précision et, en fin de compte, à des niveaux plus élevés de satisfaction client. Les fabricants peuvent tirer parti de notre expérience et de nos connaissances pour optimiser leurs processus de contrôle qualité. Nous nous engageons à aider les fabricants à fournir des produits exceptionnels tout en respectant les normes de qualité les plus élevées.

Les fabricants et les professionnels de la qualité doivent examiner attentivement leurs exigences spécifiques en matière de produits et de processus et les aligner sur les niveaux d’inspection AQL appropriés pour garantir le niveau de qualité souhaité tout en optimisant les efforts et les ressources d’inspection. La norme ISO 2859-1 constitue un cadre précieux, permettant aux organisations de mettre en œuvre des plans d’échantillonnage efficaces qui facilitent un contrôle qualité efficace et fournissent des produits exceptionnels à leurs clients.